CurmedCurmed

Implant de trapèze Swanson

Fabriquant:

Articulation:

Type:

Disponible dès le 1er août 2017 chez Curmed SA ! 

L’implant de trapèze Swanson est un implant monobloc flexible à tige intramédullaire mis au point pour rétablir le fonctionnement du pouce en cas d’arthrose ou d’arthrite post-traumatique (p. ex., suite à une ancienne fracture de Bennett). L’implant de trapèze Swanson est fabriqué en élastomère de silicone et est disponible en 5 tailles. La tige de l’implant s’adapte dans le canal intramédullaire du premier métacarpien, et présente une section en coupe triangulaire qui empêche la rotation de la tige dans le canal. La tête de l’implant a une surface légèrement concave pour assurer une meilleure mise en place sur la surface articulaire du scaphoïde. Un ensemble de dimensionnement en plastique autoclavable, fourni non stérile et ne convenant pas pour l’implantation, est disponible pour déterminer la taille correcte pendant l’intervention chirurgicale.

 

Principes de l'arthroplastie prothétique de l'articulation basale du pouce
1. Choix de l’implant
L’utilisation des implants de trapèze Swanson a des indications précises distinctes. L’implant de trapèze CSE est préférable en cas d’atteinte pan-trapézienne due à l’arthrite dégénérative ou post-traumatique, à condition que les os carpiens contigus soient intacts et qu’un bon placement de la facette du scaphoïde soit possible.
2. Positionnement de l’implant
La médialisation correcte de l’implant de trapèze est essentielle. La facette du scaphoïde doit être suffisamment grande pour accueillir la base de l’implant. Une trapézoïdectomie partielle et la résection des exostoses à la base du premier métacarpien sont importantes pour assurer une position stable de l’implant sur l’os contigu.
3. Technique chirurgicale
L’importance d’une reconstruction capsulo-ligamentaire ferme doit être soulignée. Une bandelette du tendon fléchisseur radial du carpe est utilisée dans tous les cas d’arthroplastie avec un implant de trapèze. Les branches du nerf radial superficiel et de l’artère radiale doivent être soigneusement identifiées, protégées et préservées pendant la chirurgie.
4. Correction des déformations associées
Les déséquilibres associés du rayon du pouce, en particulier l’hyperextension de l’articulation métacarpo-phalangienne et la contracture en adduction du premier métacarpien, doivent être corrigés en même temps que la reconstruction de l’articulation basale. La capsulodèse palmaire ou l’arthrodèse de l’articulation métacarpo-phalangienne est indiquée quand l’articulation présente une hyperextension de plus de 20°. La contracture en adduction du premier métacarpien doit être libérée.
 
 
 
 
 
 

 

  Technique opératoire